La Tour de Mour-Bar-Rah (entre le 3° et le 4° siècle AG)


Sise au sommet de cette douce colline qui surplombe Arh-Raht-Bishop Town, au Harrar, la tour de Mour-Bar-Rah offre des particularités architecturales magnifiques.


Nn seulement elle regarde à 360 degrés, comme la plupart des tours, mais elle permet aussi, selon les étages, de voir ce qui s'est passé à différentes époques. On ne sait pas si c´est une propriété de la tour elle-meme ou si c´est du au fait qu elle est remplie de sofas menteurs.

A la fenêtre du premier étage qui donne sur la mer, on assiste aux combats entre les monstres marins prhistoriques avec les grands oiseaux carnivores, tandis qu'au 2° coté plaine on voit des hordes barbares envahir la ville en hurlant. Au 5° on voit des avions récents pétarader dans le ciel tandis que des immeubles hauts envahissent l'horizon. Toutefois l'accès aux 6° et au 7° sont bouchés.

 

On dit que l'architecte qui a fait visiter la tour au sultan en premier, comme il se doit, a été condamné à mort après que son maître ait jeté un œil par la fenêtre du 6° qui donne sur le port. Depuis, l'accès est interdit, et la seule chose que l'on peut savoir de ce qui se vit ne vient pas du pontif, depuis rentré dans une grande prostration, mais de l'architecte qui s'est écrié devant le bourreau : et pourtant, c'est elle !


Nous pouvons dévoiler au public la cause de ce courroux : sa femme favorite, Areeh-Traddd a été aperçue en train de danser, presque nue, sur un bateau à l'arrêt, devant le propre frère du sultan ! Mais quoi, était-ce la faute de l'architecte ? N'aurait-il pas été plus judicieux de prévenir le drame que punir un innocent ? C'est le que le vizir connait la tour, et contredire sa prédiction c'est s'exposer à un courroux de son dieu Erttt-Aree-Ger.

Depuis, le vizir erre sur le port la nuit tombante, port qu'il connait pierre par pierre, et se fait accompagner de ses esclaves, de ses musiciens, et de ses sculpteurs, auxquels il exige de graver des preceptes pieux sur chacune des dalles, sur chaque pierre des pontons, des digues, même ceux recouverts d'eau. La tour s'est effondrée quelques années après la mort de l'architecte, entrainant dans sa chute Moche et Terrible Guduc, et le présage ne s'est jamais réalisé.

Top