— Comment décririez vous la musique de William Sungynt ?

— Je dirai que pour l'écouter proprement, il faut s'acheter d'abord un nombre considérable de canards en plastique, remplacer tout son éclairage électrique, faire brûler du plastique et du silicone dans une petite casserole de vinaigre de riz.

— Pourquoi ?

— pour l'odeur.

— Ensuite ?

— Ensuite écouter la troisième symphonie, "Dur rail", en se faisant masturber par une Africaine rousse munie de gants de crins cloutés.

Top